La carpe koï

La couleur des poissons

La couleur des koïs détermine sa qualité en plus de sa taille. Les carpes koï de couleur vive sont les plus prisées, car elles apportent une touche exotique dans les bassins. Rares sont les koïs qui possèdent la même robe, car elles sont souvent différentes les unes aux autres. De plus, c’est la couleur de cette robe qui définit la classe des carpes, et plus elle est rare, plus la carpe est valeureuse.

Les couleurs les plus réputées

Les carpes koï sont le fruit de croisement, mais aussi de transformation génétique au fil des années. Ainsi, lors des croisements, on peut avoir des koï à des robes exceptionnelles. La koi la plus réputée est le genre tancho, originaire de Japon, reconnaissable à sa couleur et de classe A, car elle est de couleur blanche avec une tache rouge à la tête, ce qui rappelle le drapeau japonais, à ne pas confondre avec le kohaku qui possède beaucoup plus de taches rouges. Chaque pays peut inventer ses koïs à cause de divers croisements, mais les carpes koïs les plus réputées sont toutes importées de Japon.

Les carpes de classe A les plus convoitées

Ci-après une liste non exhaustive des carpes de classe A les plus convoitées à cause de la couleur de ses robes. Le Taisho-Sanke reconnaissable par ses trois couleurs dont des taches noires et rouges au fond blanc. Showa-Sanshoku, tricolore, mais à fond noir dont des taches rouges et blanches.