La carpe koï

Le site des carpes koi

Les carpes koï sont les fruits d’une mutation génétique des carpes communes, qui s’est opérée durant des milliers d’années. D’origines européennes selon les scientifiques, c’est dans les pays asiatiques comme Viet Nam, la Chine et surtout le Japon que son élevage s’est proliféré.


Des poissons d’ornements très prisés à cause de la couleur de leur robe, mais aussi leurs beautés dans un bassin, ces carpes apportent aussi la sérénité et le calme chez leurs propriétaires.

Pourquoi choisir des carpes koï pour son bassin ?

Considérés comme les poissons décoratifs par excellence, mais aussi avec une facilité d’élevage, ce sont devenu des attractions pour les visiteurs ainsi que pour les propriétaires. D’une couleur inégalée surtout pour les koï de classe A, avoir ces carpes chez soi comporte divers avantages. Tout d’abord, ils ne nécessitent pas de soins particuliers, sauf la propreté du bassin et de la nourriture quotidienne selon la température, au contraire des autres animaux domestiques.
 


 

De plus, les carpes koï se développent très vite et pondent des milliers d’œufs, ce qui est l’aubaine des propriétaires une fois que les œufs éclosent. Sans oublier la longévité de ces carpes qui peuvent atteindre plus de 50 ans avec le soin adéquat, en font d’elles les poissons décoratifs très prisés.

Que faire pour que les carpes s’épanouissent normalement ?

Le soin des koï s’avère être une tâche ardue au départ, mais l’investissement en vaut la peine une fois que les poissons s’adaptent dans son environnement. De ce fait, quelques règles sont à respecter pour bien soigner les koï. En premier lieu, le bassin doit être le plus naturellement possible, c’est-à-dire de bannir les produits chimiques comme le chlore par exemple.


Les entretiens comme le nettoyage, la filtration doivent être faits de manière naturelle. Une carpe adulte nécessite au minimum un mètre cube d’eau pour se développer, donc le bassin doit y être proportionnel. Puis, de bien les nourrir en respectant les ratios conseillés par les vétérinaires et d’enlever les restes de nourriture pour une propreté de l’eau optimale.